• Epilepsie

    L'épilepsie est une maladie complexe (crises généralisées, toniques, clonique, myoclonique, absences ...).

    Ses expressions cliniques se manifestent de façon différentes selon les individus.

    Tout cerveau "normal" peut être victime d'une crise d'épilepsie, à cause d'une infection, fièvre, traumatisme crânien, AVC ..., qui est un mécanisme de défense.

    Cette crise peut être unique, un réflexe face à une "agression" cérébrale.

    Plusieurs facteurs peuvent "agresser" le cerveau, qui se défendra par une décharge anormale sur un groupe de neurones hyperexcitables.

    Les dysfonctionnements des neurones sont dus à une modification ou une réaction de leur membrane, à cause d'un déséquilibre du pH. Chaque partie du corps a un pH déterminé.

    A cause de crises récurrentes, des bourgeonnements de fibres appelées "moussues" apparaissent et créent des circuits aberrants.

    Tous les médicaments fonctionnent de la même manière : combattre les symptômes.

    Sur certains cela fonctionnent, sur d'autres pas. Mais la cause de ce dysfonctionnement n'est pas éliminée, elle est toujours là.

     

    Le premier facteur des crises est alimentaire.

    L'alimentation "moderne" est principalement composée d'aliments acidifiants (viandes, sucres, sel) et acides (céréales en surconsommation).

    Les fruits et les légumes sont cueillis verts, bourrés de pesticides, irradiés pour mûrir plus lentement, mais qui va détruire le peu de vitamines et oligo-éléments qu'ils contiennent.

    Arrivés dans notre assiette, ils n'ont plus rien de nourrissant, je ne parle pas de calories, mais de nutriments.

     

    Les aliments sont transformés, raffinés, vides d'éléments essentiels.

    Nous mangeons pour que l'organisme puisse se construire et se renouveler grâce aux substances nutritives de la nourriture.

    Si l'alimentation est carencée, elle produira de l'acidité.

    Nous naissons tous avec un terrain, favorable ou non. Il y aura altération de ce dernier, si l'alimentation est déséquilibrée, pauvres en nutriments et transformées.

     

    Qu'est ce qu'un produit transformé ou ultra-transformé ?

    Les produits transformés sont ceux qui sont issus d'aliments bruts, que l'on a modifiés par raffinage, broyage, pour les utiliser en cuisine : farine, sucre, conserves ...

    Les produits ultra-transformés sont des aliments  qui subissent plusieurs transformation, où l'on a ajouté des graisses hydrogénées, additifs, sucres, conservateurs... Ils n'ont plus de nutriments, exemple : plats cuisinés, pâtisseries, gâteaux industriels, qui ne contient plus de produits bruts.

     

    Une surconsommation de céréales, de produits laitiers, de sucreries ..., est acidifiante pour l'organisme.

    Le sucre et le sel sont hautement acidifiants, et ils se trouvent partout, cachés dans la composition des produits agro-alimentaires.

     

    Les minéraux sont divisés en 2 groupes : les acides et les basiques.

    Plus un aliment contient des minéraux acides, plus il sera considéré comme acide et aura des propriétés agressives et irritantes sur les tissus et organes.

    Les acides sont des substances libérant des ions hydrogène. Il y en a 2 sortes : les acides forts provenant des protéines animales et les acides faibles issus du végétal.

    Les premiers sont éliminés par les reins, mais en quantité limitée. La peau prendra le relais pour en éliminer , d'où les sueurs acides, qui engendra des problèmes cutanés (eczéma, peaux irritées, psoriasis, odeurs corporelles fortes ...). Leur élimination demande un grand travail du foie.

    Les acides faibles , dits volatils, sont facilement éliminés par les poumons rejetant du gaz carbonique, qui est un gaz acide, et en augmentant les échanges respiratoires.

    Ces acides irritent, agressent les tissus, les organes avec lesquels ils sont en contact.

    Il en résulte des inflammations, des maladies douloureuses (douleurs articulaires ou rhumatismales, des nerfs, de l'appareil digestif ...).

    En excès, ils seront déposés dans un endroit de l'organisme, où il y aura une faiblesse. Dans le cas des épileptiques, comme dans toutes les maladies neurologiques, ça sera le cerveau.

    Ces acides peuvent créer des lésions, une hyperinnervation. Cette hyperexcitabilité des neurones, quand apparaît un des facteurs (manque de sommeil, alcool, lumière clignotante, lumière intense), peut provoquer une crise d'épilepsie.

     

    Les minéraux basiques ne sont pas agressifs ou irritants. S'il y a un grand apport de ces derniers, ils pourront neutraliser les acides.

     

    Plus un aliment est transformé, plus son Index Glycémique augmente et plus il y aura de sécrétion d'insuline, plus le pancréas et le foie seront fatigués et pourra conduire à une hypoglycémie réactionnelle, voire du diabète à long terme.

    Une production accrue d'insuline, augmentera la production de médiateurs pro-inflammatoires, les prostaglandines, et amènera une surproduction de radicaux libres, qui endommagera le cerveau.

     

    Un stress continu acidifie aussi, car il génère des radicaux libres, la production de cortisol est en permanence stimulée, ce qui va altérer les neurones.

    Le stress dérègle et perturbe l'organisme, vole les minéraux, qui pourraient neutraliser les acides.

     

    Le manque de sommeil est aussi un des facteurs pouvant provoquer des crises. S'il est important chez n'importe quel individu, chez les épileptiques, il est primordial qu'ils dorment au moins 7 h par nuit. Si stress, problème personnel, situation difficile entraînant des insomnies, la personne doit rattraper son sommeil pour éviter de faire des crises.

     L'alcool est aussi un facteur pouvant provoquer des crises, car il surcharge le foie, qui s'active à évacuer l'alcool, ce qui libère beaucoup d'acidité, donc cela peut se déposer dans le cerveau, qui innervera et pourra créer des lésions, ou même créer une inflammation.

     

    L'organisme va essayer de neutraliser tous ces acides en puisant dans les os, tissus, les minéraux en ayant un effet tampon, ce qui va le déminéraliser petit à petit.

    Le foie, station d'épuration de corps,  va essayer de s'en débarrasser, car c'est surtout lui qui va tout mettre en oeuvre pour désacidifier l'organisme.

    S'il y a trop d'acidité, il va les stocker dans un endroit où il y aura une faiblesse. Chez l'épileptique, ça sera le cerveau.

     

    Comment éliminer toute cette acidité ?

    Grâce aux minéraux basiques qu'une alimentation basée essentiellement sur des légumes, des fruits, des oléagineux (amandes), fruits secs, apportera, neutralisera petit à petit tous ces acides, mais c'est assez long.

    Des années avec une alimentation carencée et acidifiante, ne pourront être effacées d'un coup de baguette magique.

    Vous pouvez aussi apporter des bases qui neutralisera les acides, comme Forever Calcium, où il y aura du magnésium, élément indispensable pour le cerveau. Car il faut aussi le nourrir, pour qu'il fonctionne mieux et que les acides et inflammation puissent disparaître.
    Lui apporter aussi des bonnes graisses, car il en est constitué à plus de 60%, des Oméga 3, comme Artic Sea.
    De la Vitamine D, qui est une hormone et pas une vitamine, avec une bonne exposition au soleil tous les jours. Forever Calcium en contient aussi.
    Des vitamines du groupe B, que vous trouverez dans les boissons à l'aloe vera.

    Voilà pour la nutrition du cerveau.

    L'exercice physique améliore la circulation sanguine, activera les émonctoires (pour faire sortir tous ces acides), apportera de l'oxygène, permettant l'expulsion du gaz carbonique (qui est acide) issu de l'oxydation des acides faibles.
    Le cerveau sera mieux oxygéné( il consomme quand même 20 % de l'oxygène que l'on respire), cela influencera le niveau d'excitabilité des neurones.

     

    Si vous voulez un conseil sur les produits cités, être suivi(e) pour une consultation à distance, ou à domicile (le Roannais-Loire), contactez moi

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :